« Si je ne peux pas danser, ce n'est pas ma révolution »
(Emma Goldman)


mercredi 11 mai 2011

Les rouages de la pseudo-démocratie expliqués par Terre citoyenne



Voici un court vidéo où Terre citoyenne, dans le cadre des consultations sur le prolongement de l'autoroute 73, dévoile la recette appliquée par le gouvernement du Québec pour fourrer systématiquement les citoyenNEs.

http://diffusion.assnat.qc.ca/video2/39_2/CTE/cte201105031600_CONS.wmv

Version texte du mémoire disponible ici

Le meilleur bout : Un appel clair à la désobéissance civile!

Bout humoristique : le passage sur l'"honneur de la couronne" et sur la "séparation des pouvoirs". Il faut être un brin naïf pour croire encore à ces supercheries.

Apprenons de nos erreurs! Et résistons à la destruction de nos communautés pour les intérêts politiques et économiques des pseudo-puissants!

http://terrecitoyenne.qc.ca

2 commentaires:

  1. Terre citoyenne ne fait aucunement la promotion de la désobéissance civile dans ce rapport. L’interpréter ainsi c’est faire le jeu du gouvernement qui a cherché à réduire notre intervention à cette simple expression.

    La présence de Terre citoyenne à l’Hôtel du Parlement s’inscrit dans le cadre d’une consultation spéciale visant à entendre les arguments « pour » et « contre » la loi 2 qui veut rendre légal l’adoption d’un décret qui a été reconnu illégal par la Cour supérieure.

    Si ce projet de loi était adopté, les citoyens (www. www.partisansdutraceouest.blogspot.com ) qui ont gagné en Cour, perdraient quand même et ils n’auraient plus aucun moyen de se défendre à titre d’expropriés devant les tribunaux. Le Barreau du Québec est aussi d’avis que le projet de loi 2 viendrait priver les citoyens d’un outil essentiel au maintien de la justice au Québec. C’est, d’ailleurs, aussi l’argument principal de ceux qui s’opposent à une loi semblable voulant mettre à l’abri des poursuites l’entente pour l’amphithéâtre Péladeau-Labeaume. Voir le devoir d’aujourd’hui : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/324818/amphitheatre-de-quebec-risque-d-implosion-au-pq

    Quand un gouvernement tente de neutraliser tous les outils de représentation des citoyens en allant jusqu’à passer une loi spéciale pour annuler la victoire des citoyens devant la Cour, alors que ces derniers ont dépensé des sommes importantes pour y arriver, que faut-il comprendre? Quel citoyen ordinaire a les moyens financiers de tenir tête à une telle approche gouvernementale?

    Alors que la loi 2 n’est toujours pas adoptée, mais risque fort de l’être, Terre citoyenne est venu demander au gouvernement d’y renoncer et a souligné qu’en privant ainsi les citoyens du droit de gagner devant les tribunaux, c’est le gouvernement lui-même qui court le risque d’encourager les tenants d’une autre approche de la défense de leur droit.
    Laurent Lamarre
    Terre citoyenne

    RépondreSupprimer
  2. Dans ce court commentaire, Tintanar se montre réducteur et ne juge pas à sa réelle valeur le travail accompli par Terre citoyenne. Au lieu de souligner l'originalité de l'approche, l'auteur du blogue y va d'une raillerie bien puérile. Désolant...

    RépondreSupprimer