« Si je ne peux pas danser, ce n'est pas ma révolution »
(Emma Goldman)


dimanche 18 juillet 2010

L'Expérience de la prison de Stanford

On ne peut s'empêcher de faire un lien avec la situation des détenuEs du G20 à Toronto...

Il est malheureux de constater qu'il semble y avoir désormais une recette à appliquer pour faire de n'importe quel endroit, que ce soit un département de psycho ou des studios de cinéma, une "prison modèle".

Et cela devient particulièrement intéressant pour les autorités qui souhaitent torturer des anarchistes lorsque l'étude en question fait resortir la relation suivante entre la capacité de supporter les conditions de détention et notre relation à l'autorité :

« The only link between personality and prison behavior was a finding that prisoners with a high degree of authoritarianism endured our authoritarian prison environment longer than did other prisoners. »

Bref, une vieille étude plus que jamais d'actualité.
Qui démontre pourquoi les prisons ne devraient pas exister!
Mais aussi pourquoi elles existent encore :o(

Voici l'adresse du site officiel de l'expérience :

http://www.prisonexp.org/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire