« Si je ne peux pas danser, ce n'est pas ma révolution »
(Emma Goldman)


lundi 22 mars 2010

La Rage du Peuple : toujours vive!

"Nous sommes une rage qui se développe dans les ruelles du monde. Nous sommes des jeunes, de coeur et d'esprit, habités d'un desir de transformer notre condition. Nous sommes des citoyens qui en ont raz-le-bol de voir nos droits et notre liberté menacés par une mondialisation qui nous incarcère dans une prison à ciel ouvert. Nous avons décide de nous unir afin de pouvoir lutter humblement. Nous sommes un mouvement qui se diffuse de bouche à oreille telle une rumeur qui circule dans nos vies. Nous sommes une unité indivisible qui traverse les siecles. Nous sommes un peuple libre, debout, le poing levé. Nous souhaitons développer la conscience et l'information libre et critique. Nous sommes des gens du peuple qui ne croient plus aux politiciens, mais qui veulent redonner un sens au mot politique. Parfois nous nous sentons isolés, laissés pour compte et mis en marge de la societe, exclus et non écoutés, nous ne rentrons pas dans le moule. Pourtant nous sommes un réseau de citoyen du monde, et nous échangeons nos idees, nos experiences et nos alternatives, en dehors des partis politiques, ou lobbies d'influence.

Nous venons d'horizons divers, de cultures différentes et métissées. Nous venons des ruelles sombres, des grandes tours, des ensembles dont l'horizon est composé de béton sans espaces verts. Nous sommes méditerraneen. Résistants dans les montagnes des Alpes. Nous venons de Bretagne. Nous parcourons le Tibet et les montagnes de l'Himalaya, source du gange. Nous venons d'Amérique du sud, d'Argentine, pays des piqueteros. Nous venons des Hauts plateaux Ethiopiens, d'Afrique et des îles caraïbes. Nous sommes issus de la Terre qui nous accueille. Nous sommes les enfants de la terre qui souffre, nous avons souffert avec elle; qui crie, nous crions avec elle; qui se rebelle, nous nous rebellerons avec elle.

Alors nous avons dit Basta ! Nous luttons contre les dictatures du capitalisme, le libéralisme et le jeu des puissants. Nous combattons toutes les formes d'oppression de l'homme et de son environnement. Nous dénonçons les manipulations et les conspirations. Nous ne voulons pas rester spectateur d'un monde qui ne nous satisfait pas. Nous luttons contre les formes de pollution qui nous empoisonnent. Nous sommes contre le pouvoir, inutile et destructeur, de quelques uns et contre le malheur de tous. Nous sommes contre l'exclusion, la répression et la discrimination. Nous sommes contre la dictature et la democratie des élites.

Nous sommes pour la conscience et l'eveil de nos freres et soeurs. Nous sommes pour l'autodéfense et vers la chute définitive du gouvernement. Nous voulons vivre libre. Nous sommes pour la survie de l'espece humaine, et des especes vivantes. Nous sommes pour la paix et l'autogestion dans notre environnement. Nous sommes pour reprendre nos droits, pour la démocratie du pouvoir d'agir. Le pouvoir est au peuple et ne peut etre confisqué. Nous sommes pour le changement de l'organisation du monde. Nous sommes pour la découverte de la richesse de chacun, et la mise a profit de nos differentes qualités. Chacun d'entre nous a une étoile qui brille et tend a emerveiller le monde. Nous sommes acteurs de la transformation sociale, nous agissons local et pensons global, et nous souhaitons apprendre humblement tout ce que peuvent nous transmettre les peuples du monde : leurs luttes, leurs traditions ancestrales, leurs vies. Nous sommes inscrit dans une lignee qui remonte à la nuit des temps, et nous ne pouvons oublier, nous oublier. Nos esprits sont ouverts sur le monde, enrichis par chacun et conscients des luttes historiques.

Nous investissons la place publique, à travers les concerts, les médias libre, les espaces ouverts, les manifestations, les blocages des lieux symboliques... Nous allons vers des femmes et hommes meilleurs, réveillé-e-s, emancipé-e-s, responsabilisé-e-s avec des relations humaines basées sur le partage, la confiance, la coopération, l'echange, la joie. Notre inspiration vient de nos enfants, c'est notre force, notre confiance. Notre inspiration nous vient des révolutionnaire, zapatiste, sankariste, guevarriste... Nous avançons vers plus de justice. Nous allons vers la concretisation de nos utopies dans nos manieres de vivre. Nous sommes sur un chemin et nous avançons libre. Nous allons vers une autonomie de chaque individu pour un meilleur partage collectif. Nous allons vers une décroissance joyeuse de la consommation. Nous sommes la rage du peuple, une rage positive, fédératrice, porteuse d'espoirs et de changements. "


Ecrit à Marseille puis proclamé durant le FALP, Nanterre mars 2006

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire